Faut il passer la meta description des pages à 300 caractères ?

Depuis le mois de décembre 2017, Google affiche parfois des descriptions de page de 300 caractères au lieu des 160 qui étaient la norme depuis des années. La question de savoir s’il faut réécrire ces descriptions avec cette nouvelle taille se pose donc naturellement.

A quoi sert la description ?

La description n’est pas directement utile pour le référencement. Elle est affichée sous le titre de la page, dans l’affichage des résultats d’une recherche. Elle sert à détailler le contenu de la page afin d’inciter à cliquer pour lire la page.

C’est donc un texte fondamentalement destiné à être lu par une personne et il doit être le plus clair possible sur l’intérêt de la page.

La description de Google n’est pas obligatoirement le contenu de meta description

Un élément à prendre à compte est que la meta description fournie sur une page est une indication que l’auteur donne à Google. Mais Google peut parfaitement décider de prendre un paragraphe de la page s’il estime qu’il est plus pertinent que la meta description. Et il n’existe pas de critère connu pour savoir ce que fera Google.

 

Quelques pistes de réponse avec  John Mueller

Google ne fournit pas officiellement une position claire sur ce qu’il convient de faire.

Une idée mise en avant est de consulter le rapport « analyse de la recherche » de la Search Console afin de déterminer si Google affiche des descriptions longues sur certaines pages et requêtes. Si c’est le cas, John Mueller estime alors que modifier les meta descriptions peut avoir un intérêt.

Passer la meta description à 300 caractères, une bonne pratique ?

Même si on n’est pas sur qu’elle sera utilisée, il peut donc sembler intéressant d’augmenter la taille de la meta description, sauf que

  • la description affichée n’est pas toujours de 300 caractères et peut rester autour de l’ancienne limite de 160 caractères
  • la description doit être un texte clair et honnête sur l’intérêt de la page : il faut pousser les internautes intéressés à cliquer sur le lien, et ne pas  les tromper pour qu’ils ne quittent pas immédiatement la page, ce qui aura un effet négatif sur le classement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *