MSI et Windows Installer

A l’occasion d’une formation Installshield, j’ai rafraichi ma liste d’outils tournant autour de MSI et de Windows Installer.

Voilà un extrait de la panoplie :

MAKEMSI est un logiciel freeware qui permet de construire un package MSI à partir d’une description définie dans un fichier XML.

Dans la même lignée, j’aurais tendance à préférer WiX (Windows Installer Toolkit) qui utilise lui aussi une syntaxe XML pour décrire une installation. Il dispose d’un sous projet Votive pour manipuler ses fichiers avec Visual Studio.

Advance Installer est un outil de conception d’installation, avec une interface graphique, disponible sous plusieurs éditions. Il existe une édition gratuite qui permet de créer des projets simples.

Enfin, si Orca vous semble trop rudimentaire ou rébarbatif, vous pouvez utiliser InstEd pour éditer directement vos fichiers MSI.

Erreur 80243004 lors d’un update Windows

Lors de la préparation d’une formation Windows Server, je suis tombé sur un problème dont la cause m’a fait sourire.Erreur 80243004 lors d'un update Windows

En appliquant les mises à jour sur une machine virtuelle Windows Server, j’obtiens une erreur 80243004 et tout l’update échoue.

Un peu de recherche dans la base de connaissance Microsoft me donne la solution  (https://support.microsoft.com/kb/2837515) : il faut que l’icône de notification de Windows Update soit activée dans la zone de notification pour que les mises à jour puissent se faire !

Je crois que c’est le bug le plus amusant que j’ai vu depuis quelques mois …

PS : Petit truc pour résoudre plus rapidement vos problèmes : N’utilisez pas une recherche large sur Google pour ce genre de difficultés. Vous avez un problème clairement identifié, chez un éditeur, avec un numéro ? Aller directement chercher dans les informations mises à disposition par cet éditeur vous fera gagner beaucoup de temps en n’ayant pas à lire de nombreux messages décrivant le même problème, sans fournir de solutions, ou – pire – donnant des solutions douteuses.

Surcharger l’opérateur new pour empêcher l’allocation dynamique d’un objet en C++

Parfois, il est nécessaire de restreindre des objets pour qu’ils ne puissent être utilisés qu’au travers de variables locales. Un cas typique est une classe qui utilise des ressources, allouées logiquement dans son constructeur, et libérées dans son destructeur.

Voici un exemple que j’utilise parfois dans les formations au C++.

Tout va bien si le programme détruit les objets lorsqu’ils n’en a plus besoin.
C’est le cas si on emploie ces objets à l’aide de variables locales : lorsque le programme quitte la portée dans laquelle la variable existe (nous présumons bien sûr que la variable n’est pas statique), l’objet est détruit, et le passage dans le destructeur libère les ressources allouées dans le constructeur.

Le risque est qu’un développeur crée un objet en utilisant une allocation dynamique, car il pourrait ensuite oublier de détruire cet objet, bloquant ainsi les ressources.

Une solution pour supprimer ce risque consiste tout simplement à surcharger l’opérateur new de notre classe, de façon à empêcher l’allocation dynamique d’objets de cette classe. Voici un petit exemple qui montre le principe :

class maClasse {
public:
      string chaine;
      maClasse() {
// allocation des ressources
     chaine = "Les ressources sont allouees";
};
~maClasse() {
// libération des ressources
      cout << "Les ressources sont liberees" << endl;
}
void *operator new (size_t taille) {
throw 0;
return new int; // peut renvoyer n'importe quoi : on ne passera jamais ici
}
};
int main(int argc, char* argv[]) {
{ 
// bloc pour montrer la réservation et la libération des ressources
       maClasse C1;
      cout << C1.chaine << endl;
}
try {
      maClasse * pC = new maClasse;
      cout << pC->chaine << endl;
}
catch (int e) {
      cout << "Exception : " << e << endl;
}
int attente;
cin >> attente;
return 0;
}

La sortie nous montre que nous avons bien utilisé la variable locale, en allouant, puis en libérant les ressources, mais que l’utilisation d’une allocation dynamique échoue :

$ ./essai
Les ressources sont allouees
Les ressources sont liberees
Exception : 0