Alerte Virus « Locky » : cryptage de vos données et demande de rançon

Virus informatique

Virus informatiqueDepuis mi-février, le virus informatique Locky sévit en France et aux USA ; une fois activé, il crypte vos données et les rend inutilisables. A partir de là des instructions s’affichent pour recevoir un code de décryptage contre paiement aux hackers. Il appartient ainsi à la catégorie des « ransomware » ou « rançongiciels ».

Un ransomware, ou rançongiciel, est un logiciel malveillant qui prend en otage des données personnelles. Pour ce faire, un rançongiciel chiffre des données personnelles puis demande à leur propriétaire d’envoyer de l’argent en échange de la clé qui permettra de les déchiffrer. — article de wikipedia

A savoir qu’à l’heure actuelle, il n’y a pas encore de méthode connue pour récupérer ses documents (autrement qu’en payant la rançon), il est donc fondamental de rester vigilant !

Comment ça marche ?

Vous recevez un mail accompagné bien souvent d’une soi-disante facture impayée en pièce jointe et c’est au moment d’ouvrir le fichier joint, un .zip ou un document Word, que le virus est activé. Une fois activé, tous vos fichiers sont cryptés, y compris les fichiers présents sur les périphériques. Ainsi si plusieurs pc sont connectés entre eux comme c’est souvent le cas dans les infrastructures, l’ensemble du parc informatique est infecté.

Qui est touché ?

On pense que les cibles principales des hackers sont avant tout des structures pouvant payer la rançon. Néanmoins des entreprises de plus en plus petites semblent à présent touchées (chaînes d’hôtel régionales, etc…). L’ encapsulation du virus dans un fichier word ou zip le rendant quasi invisible aux antivirus, celui-ci reste particulièrement simple à véhiculer et donc d’autant plus dangereux.

Comment l’éviter ?

En règle générale, vous ne devez jamais cliquer sur un lien, une adresse mail ou une pièce jointe, si vous n’êtes pas sûrs à 100% de la source du message. Il se peut également que le mail soit expédié par un contact connu, dans ce cas, si vous avez le moindre doute sur le document joint, envoyez d’abord un mail demandant confirmation à ce fameux contact.

Quelques articles pour en savoir plus :
– http://forum.malekal.com/locky-ransomware-crypto-ransomware-t54444.html
– http://www.mosaiquefm.net/fr/5665/ransomware-locky-virus.html

Vider le cache de son navigateur, quel que soit le navigateur

Vider le cache de son navigateur

Vider son cache !Il arrive quelques fois, après avoir mis à jour votre site, que les modifications n’apparaissent pas tout de suite. Et pourtant tout semble en ordre… pas de panique !

Cela est dû au cache de votre navigateur. En effet votre navigateur va garder en mémoire un certain nombre d’images et textes, ce qui lui évite de devoir les charger à chaque fois que vous visitez la même page, ce qui au final va augmenter la rapidité d’affichage de votre page et améliorer votre navigation.

Donc pour forcer votre navigateur à « oublier » ce qu’il a précédemment enregistré, vous devez vider son cache.

Seulement voilà suivant les navigateurs, Chrome, Internet Explorer, Mozilla Firefox, et leurs différentes versions et interfaces, on ne sait pas toujours où cliquer pour effectuer cette action.

Il existe une méthode toute simple :

  1. Ouvrez votre navigateur
  2. Cliquez et maintenez enfoncées les touches CTRL, MAJ et SUPPR
  3. Une fenêtre apparaît, et il ne vous reste plus qu’à cocher l’option supprimer le cache.

Ensuite rechargez votre page, et vos modifications devraient maintenant être prises en compte.

HTML et CSS pour les CMS

Publier un site Web pour présenter son activité, écrire un blog, … est aujourd’hui très aisé grâce aux CMS (WordPress, Joomla, …) ou aux outils de publication en ligne (Weebly, 1and1, Facebook, …).

Ces solutions proposent de nombreuses mises en forme prédéfinies, des templates, des pluggins qui permettent de personnaliser très finement son site. Mais parfois, il faut modifier du code HTML ou des styles CSS pour obtenir exactement la présentation souhaitée ou pour améliorer le référencement. Et là, on se trouve confronté à des aspects techniques de compréhension de la syntaxe et de l’utilisation du HTML ou du CSS.

Une formation HTML et CSS classique n’est pas très bien adaptée pour maitriser ces aspects techniques. D’une part, certains sujets n’ont que peu d’intérêt dans le contexte d’un CMS, par exemple les formulaires ou les iframe, et d’autre part, l’accès au HTML et aux styles s’effectue au travers d’éditeurs dédiés.

Pour ces raisons, j’ai élaboré une formation HMTL/CSS spécifique pour les CMS, mettant l’accent sur la personnalisation de CMS et sur l’amélioration du référencement naturel. La première session aura lieu très bientôt à Grenoble.